Accessibilité | Plan du site  International : EN | SP | CH | DE

Ville de Roanne

Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter la taille de la police (grande).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.Rétablir les styles par défautPour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur.Ajouter cette page aux favorisEnvoyer à un ami

Les chapelles

Témoin de l’évolution des styles et des influences artistiques et architecturales, le patrimoine roannais est aussi étroitement lié à l’histoire de la ville.

La chapelle des Jésuites

La chapelle des Jésuites

Le développement de la ville de Roanne motive l’installation de nombreuses communautés religieuses qui vont notamment assurer l’enseignement.
En 1614, le Père Pierre Cotton, originaire de Néronde, confesseur d’Henri IV et de Louis XIII, fonde le collège jésuite.
Son frère, Jacques Cotton, seigneur de Chenevoux, fait construire à ses frais, de 1617 à 1626, une grande chapelle qui demeure l’un des témoins les plus prestigieux de l’art religieux du XVIIe siècle pour le Roannais.

Les plans sont dressés par le Frère Etienne Martellange, architecte et auteur de plusieurs chapelles et églises.
L’édifice est austère et sans artifice. Cette simplicité est représentative du style dit jésuite, les édifices étant conçus avant tout pour la prédication.

On peut y admirer les lambris du transept boiserie des stalles (XVIIIe siècle), le maître-autel de marbres polychromes (XIXe), les boiseries et la crédence de la sacristie (XVIIe), la cloche de bronze déposée dans la sacristie (1623).

La chapelle des mariniers

La chapelle des mariniers

En 1628, alors que la peste ravage Roanne et ses alentours, les mariniers font édifier sur le port une chapelle en l’honneur de leur saint patron, Nicolas. Baptisée Saint Nicolas du Port, elle accueille les assemblées corporatives de mariniers, des messes ou des mariages y sont plus occasionnellement célébrés.


Le bâtiment subit d’importants travaux en 1717, puis fut désaffecté et mis sous séquestre à la Révolution.

Tour à tour dépôt de grains, débit de boissons, bureau de navigation ou bureau de poste, la chapelle sert de maison d'habitation jusqu’en 1970 environ, avant d’être restaurée par la Ville.

La chapelle de l’Hôpital

La chapelle date de 1779. Jusqu'en 1967, le chœur était réservé aux sœurs servant à l'hôpital.
Dans le transept, en haut à gauche, un petit balconnet avec une porte permettait aux malades de suivre les offices.
Le plafond du chœur présente des scènes peintes par Zacchéo au XIXe siècle. Parmi les œuvres d'art on remarquera un groupe représentant la Vierge, Sainte-Anne et l'enfant Jésus provenant du château de Saint-André ainsi qu'une Sainte-Barbe, don de Joseph Déchelette.

Contactez la Mairie
Place de l'Hôtel de Ville
BP 90512
42328 Roanne Cedex

Tél  : 04 77 23 20 00
Fax : 04 77 23 21 90

Horaires d'accueil
Les services sont ouverts du lundi au vendredi, de 8h à 12h et de 13h30 à 17h30

Ecrivez-nous

Tous les contacts

 

  • Suivez-nous :